• LES CONVIVIALES DU PAPILLON - Vendredi 13 Janvier 2017 à Kerbors

     

    On est venu voir les comédiens à La Capsule

    Hormis quelques borborygmes incongrus, si ce n’est carrément subversifs en provenance du comptoir, la première Conviviale de l’année a, de l’avis de tous, connu un franc succès, ce vendredi 13 janvier, à Kerbors. Dans la salle du café bar restaurant La Capsule, une assistance nombreuse, de nouvelles têtes, de nouveaux intervenants, 22 artistes répartis en 3 tableaux, un cocktail savoureux au cours duquel des talents confirmés, notamment sur le plan instrumental, ont donné du relief à des intervenants, encore peu aguerris dans la maîtrise de son soi sur scène. Mais, tous, animés par l’envie de se faire plaisir, donc à donner du plaisir, en s’appropriant ici une chanson, là un texte poétique, là encore une digression philosophique ou s’adonnant au redoutable exercice du sketch à deux voix. Tout cela, au diapason du thème générique qui avait été choisi : la subversion. Il est possible que certains jaillissements ont pu troubler quelques esprits ayant pris le mot au pied de la lettre au pied de leur verre. A chacun, donc, sa subversion !

    On ne transforme pas comme par magie un café de village en cabaret. Une soirée ne peut y suffire, même dans une Presqu’île qui dresse une statue à un chantre de la subversion. Une fois encore, Brassens fut de la partie. Mais il ne fut pas le seul auteur « corrosif » à servir d’exutoire. Les Conviviales ne se transformeront pas en plate-forme politique. Cela doit être souligné ! Disons, pour faire court, qu’elles entendent tout simplement s’inscrire dans le sillage de la bonne vieille tradition française. On chante et l’on déclame avec son cœur et ses tripes.

    Nous avons déjà eu l’occasion de le dire ici même, cette initiative du Papillon de la Presqu’île ne fait que s’inscrire dans l’air tu temps. A deux pas d’ici, les « scènes ouvertes » se multiplient, pour effectuer une sorte de retour aux sources. ! Bien avant le tsunami télévisuel qui nous l’offre aujourd’hui, en mélangeant le pire et le meilleur, la variété est vraiment née dans des arrières salles de bistrot ou des sous-sols d’estaminets ayant pris le risque de braver les interdits d’une pseudo société du bon goût. Se souvient on encore que c’est par le Caveau de La Huchette, que s’est engouffré le souffle du jazz venu d’outre Atlantique. ? Sans Patachou et son cabaret de Montmartre, Le Gorille de Brassens ne serait peut-être jamais sorti de sa cage. Patachou a compté dans les succès à venir d’Edith Piaf, de Jacques Brel, d’Aznavour, d’Hugues Auffray, de Claude Nougaro et de bien d’autres. Une autre époque, certes, désormais bien lointaine, mais dont on peut encore s’inspirer pour faire en sorte que cette variété, dont nous avons besoin pour transcender notre quotidien, conserve son label qualité.

    A leur façon, Les Conviviales peuvent contribuer à maintenir cette espérance même si, après avoir interprété Les Comédiens, dans un final chanté en chœur, tous les acteurs ayant bravé leur trac sur cette scène d’un soir savent qu’ils ne se sont pas joué la comédie. Sur une scène ouverte, seule la sincérité provoque l’adhésion.

    Où Le Papillon de la Presqu’île posera-t-il ses ailes la prochaine fois ? La décision ne saurait tarder. D’ores et déjà une date est fixée ; Ce sera le vendredi 7 avril, pour tenir compte du déroulement d’un autre spectacle (le Popote Show, samedi 15 avril à Pleubian) que l’association entend promouvoir. (voir Presqu’île en mouvement) Autre décision : le choix du thème. Ce sera autour des Saints (des Seins ?) et des Œufs. Poètes d’un jour, à vos plumes !

    Cliquez sur  le lien suivant pour accéder à la galerie photos  http://le-papillondelapresquile.eklablog.com/galerie-photos-conviviales-gallery185258

     


    votre commentaire
  • Rando-croquis

    Nous étions cinq, mais deux partants se sont désistés  (un petit problème mécanique) 

    Par  ce très beau temps nous sommes donc partis à l'abordage de l'île Castel Yeard à Lanmodez et ensuite pendant la 2ème heure nous avons attaqué Beg Mélard pour voir l'île sous un autre angle.

    Nous espérons que la prochaine rando sera aussi sympathique et avec plus de participants.

    Voir la rubrique activités en cliquant sur le lien ci-dessous

    http://le-papillondelapresquile.eklablog.com/activites-c28944822

    NB -  Les sorties ne peuvent se décider que 3/4 jours à l'avance, en fonction des prévisions météorologiques

    RANDO- CROQUIS -  Jeudi 27 Octobre 2016

    Roland en pleine inspiration ?Un participant un peu distrait par le photographe

    Une approche, trés japonisanteRANDO- CROQUIS -  Jeudi 27 Octobre 2016


    2 commentaires
  • Les 2èmes Conviviales -14 Octobre 2016

    Savoureux cocktail à La Capsule 

    Ambiance on ne peut plus chaleureuse ce vendredi soir 14 octobre au café restaurant La Capsule de Kerbors. Les 2èmes Conviviales -14 Octobre 2016Pour la 2ème édition des « Conviviales du Papillon de la Presqu’île ». En juillet dernier, c’est La Cambuse de Kermouster qui avait servi de banc d’essai. L’affaire est entendue : le cocktail musiques et mots répond à une attente.

    Une cinquantaine de personnes ont participé à ce deuxième rendez-vous du plaisir partagé. Une vingtaine d’entre elles ont donné le meilleur d’elles mêmes et fait montre d’un vrai talent. Le charme a été constant pendant trois tours d’horloge.

    Les 2èmes Conviviales -14 Octobre 2016

    Il y a tout juste soixante ans, Serge Rezvani, alias Bassiak, écrivait Le Tourbillon pour son amie Jeanne Moreau. Cette chanson sera rendue célèbre cinq ans plus tard, Jeanne Moreau l’interprétant elle-même dans Jules et Jim de François Truffaut. Une ritournelle qui n’a pas pris une ride et qui a donné le la à une soirée cabaret de fort belle tenue, à laquelle ont été invités, par voix interposées, les incontournables Brassens et Barbara, mais aussi Blossom Dearie et Allain Leprest .

    Les 2èmes Conviviales -14 Octobre 2016Sur le carré de bois, posé à même le sol, faisant office de scène, Pierrot de Kerfot, Jacqueline et Myriam de Saint-Brieuc, Daniel de Bourbriac, Annie de Lanvollon, Sylvie de Kerbors, Patrice de Ploezal, Jean-Marie de Lanmodez, Hélène de Lézardrieux ont tour à tour défendu le répertoire de la chanson à texte quand ce n’était pas leurs propres créations. Cordes vocales et cordes de guitare étaient au diapason, Les 2èmes Conviviales -14 Octobre 2016le souffle jazzy du saxophone prenant quant à lui le relais des vibrations des lames des harmonicas.

    A ces voix chantantes se sont mêlées celles qui aiment s’accrocher aux strophes. De Sénèque à
    Prévert en passant par Bobby Lapointe, Lydia, Roland, Hélène de Lanmodez ont su faire partager leur passion pour l’art poétique. Avec Guy, lui aussi de Lanmodez, cette immersion a pris la saveur iodée de la mer.

    Il aura fallu tout le talent de Jean-Paul de Pleubian, infatigable jongleur de mots, pour, jean Paul très attentif au bon déroulement du fil rougeau titre de régisseur proclamé, donner à ce cocktail toute la saveur requise. Par un tempo habilement maîtrisé et un dosage bien pensé des émotions, l’humour donc le rire étant eux aussi convoqués. En effet, dans le sillage de cet expert en dé tricotage du sens des phrases, Eliane et Claude de Kermouster, Eric de Penvenan, ont ajouté, ici un zest de salacité, juste ce qu’il faut pour ne pas provoquer l’aigreur du vulgaire, là un soupçon de potion magique qui vous fait en un temps record passer de la jeunesse à la vieillesse et vice et versa, là encore, une louche d’autodérision dont on ne peut ignorer les vertus. Humour encore avec le conteur Jean-Pierre de Kermouster qui donne à la crotte de bique une saveur hilarante. Avec Laurence de Lanmodez, le conte se teinte, tour à tour, d’une senteur asiatique et africaine. Autant dire, épicé à souhait.

    Les 2èmes Conviviales -14 Octobre 2016Les 2èmes Conviviales -14 Octobre 2016Les 2èmes Conviviales -14 Octobre 2016Les 2èmes Conviviales -14 Octobre 2016

    Ce n’est que sur les coups de minuit que tous les participants à cette savoureuse soirée se sont séparés non sans avoir préalablement entonnés, tous ensemble, Les copains d’abord, comme pour bien souligner le caractère amical de ces Conviviales.

    La groupe « Des musiques et des mots » du Papillon de la Presqu’île a fixé au 13 janvier 2017 la troisième édition, sans pouvoir encore préciser le lieu. L’objectif avoué est de pouvoir irradier sur tout le territoire de la Presqu’île, au travers du seul réseau des « Cafés de Pays ».

    Avec quelques principes de bases : vous y venez comme vous êtes ; la scène est ouverte, c'est-à-dire que si l’acteur ou le chanteur qui sommeille en vous commence à prendre le dessus n’hésitez pas à saisir cette opportunité. Les Conviviales s’inscrivent dans l’air du temps. Tous les 22 du mois, Tréméven accueille les Veillées des Côtes du Nord. De l’autre côté de la rive du Trieux, L’image qui parle agit dans le même sens. Bien évidemment le phénomène ne se limite pas qu’à notre département. Ces soirées ont pour seule finalité : créer du plaisir partagé. Faîtes le savoir !

     


    votre commentaire
  • Découvrir et dessiner ensemble des sites remarquables de la Presqu’île

     

     

    Une fois par mois

    Dates à confirmer en fonction des prévisions météo

    RV à 14 heures

    au 11 route de Bonne Nouvelle  à Lanmodez 

     

     

     

    Contact et inscriptions - Jean Marie Jacquot,   02 96 22 87 68 

     

     à 5 ou 6, partons à pieds le carnet de dessins à la main !

    Il ne s’agit pas d’un cours (pas de professeurs), mais d'un moment partagé autour d'une même passion, d'une même envie

    L'occasion d'échanger, sur la manière d'appréhender un paysage, sur la façon de construire son dessin, sur les différentes techniques graphiques, sur les difficultés rencontrées.

    Photos de la dernière sortie en cliquant sur le lien ci dessous

    http://le-papillondelapresquile.eklablog.com/actions-realisees-c26142062

    Public concerné :quel qu’il soit, dessinateur débutant ou confirmé vous êtes bienvenu, 

    Participation financière:  minime,  au profit de l'Association

     

     Carnets,  crayons, feutres... etc ... sont personnels à chaque participant

    (matériel léger, l'objectif est de  faire un croquis toutes les 20 minutes) !!!!


    votre commentaire
  • AUTOMNE AU JARDIN 2016

    DU BEAU TEMPS, DES VISITEURS RAVIS, DES PÉPINIÉRISTES SYMPATHIQUES, DES ARTISANS ET ARTISTES ENCHANTES, 

    UNE RÉUSSITE ASSURÉMENT QUI DONNE ENVIE DE RECOMMENCER EN 2017

    Voir la galerie photos en cliquant sur le lien suivant

    http://le-papillondelapresquile.eklablog.com/automne-au-jardin-2016-gallery178810

     

     


    1 commentaire
  • 2ème une deuxième édition force 5  

    Ce dimanche 28 août, vent de Suroît, force 4 à 5, instable, avec des rafales, de joie et de rencontres de gens du pays et de gens de passage, qui découvrent notre belle presqu'île et notre commune littorale et maritime.

    Fête de la mer Lanmodez 2016

    Après un pique nique sur la plage de Beg Mélard, qui a réuni environ, 70 personnes,Fête de la mer Lanmodez 2016 une dizaine de bateaux traditionnels et modernes de Lanneros en l'Armor-Pleubian et de Pors Guyon ont bravés les vents contraires pour assurer des balades dans la baie de Pommelin.

     

    Fête de la mer Lanmodez 2016Il faut citer la "Madeleine", ancien goémonier de l'Armor, le canot réplique d'un goémonier de Maurice Le Ner, le cotre de Carantec de Steve, le monotype "Vire au Vent" de Chantal Prigent et celui de René Richard, sans oublier le beau quillard de Gilbert Le Chevanton et le sloop "Beg Sable de Gilbert Poulen. Tous des canots ont pu embarquer des une quarantaine d'équipiers tout le long de cette journée, ponctuée de soleil et de quelques ondées marines...

    Fête de la mer Lanmodez 2016

    Quelques courageuses sirènes ont bravé les flots à bord de kayaks prêtés par l'association. Le curragh de Guy, bateau irlandais a ravi le public nombreux,  par ses évolutions, à force d'avirons.

    Fête de la mer Lanmodez 2016Il ne faut pas oublier les musiciens nombreux qui ont assurés l'animation pendant toute cette journée, de Myriam de Kermouster aux musiciens de Tréméven, et ceux du bagad de Lézardrieux. 

    Un grand merci à tous ces amis et bénévoles, en souhaitant que la 3ème édition de cette fête de la mer se renouvelle à Lanneros, afin de faire revivre les régates d'autrefois et de donner du sens festif et convivial à nos terroirs maritimes;


    4 commentaires
  • lLES CONVIVIALES Une première à "la Cambuse"

    lLES CONVIVIALES lLES CONVIVIALES lLES CONVIVIALES lLES CONVIVIALES lLES CONVIVIALES lLES CONVIVIALES lLES CONVIVIALES lLES CONVIVIALES lLES CONVIVIALES lLES CONVIVIALES lLES CONVIVIALES


    votre commentaire
  • Les Plantes Sauvages Comestibles

    Sortie  Découverte des Plantes Sauvages ComestiblesLe 30 avril au matin, l'association le Papillon de la Presqu'île, organisait une balade à travers  les coteaux de Kermouster avec Guillaume LEYS paysagiste et grand connaisseur pour   découvrir  ces plantes que l'ont dit être "de mauvaises herbes" et qui pour certaines d'entre elles,  sont de délicieux légumes ou condiments.

    Cette balade bucolique  dans un cadre exceptionnel, a offert les meilleures dispositions pour  intégrer ces nouveaux savoirs botaniques.

    Ci-joint quelques photos de plantes vues en chemin et souvent dégustées.Sortie  Découverte des Plantes Sauvages Comestibles

    Pour vous mettre l'eau à la bouche

    A l'issue de la balade,  nous avons pu  déguster le vin de sureau et c'est vraiment excellentissime!!! Bien sûr à consommer modérément.

    Très enthousiaste, le petit groupe s'est donné rendez-vous pour la fin septembre avec en projet une cueillette à cuisiner.

    Pour aller plus loin, le guide rédigé par Guillaume LEYS  avec ses recettes gourmandes peut vous permettre de vous essayer à la cueillette, mais avec prudence!

     

    Toutes les plantes qui suivent  sont à ramasser loin des routes, des champs cultivés (pesticides).

    Avant de consommer, laver dans eau vinaigrée.

     

     Pissenlit veluPissenlit velu à consommer jeune en salade >  

     

    Pâquerettes

     

     

     

    Pâquerettes à consommer dans les salades 

     Berce

    < Cette plante à grandes feuille est une berce (ombellifère).

     Les jeunes feuilles sont délicieuses cuites.

     

     

    Blette

     

     

    Blette ou épinard maritime. Se trouve sur le bord de mer. consommer cru ou cuit (cuisson comme épinards).

    C'est l'ancêtre de la Blette et de la betterave que nous trouvons sur nos marchés.

    Exemplaire de blette ou épinard maritime

    Mâche Mâche sauvage avec petites fleurs bleutées Aussi délicieuse que la mâche  V

    Mache sauvage

     

     

     

     

    Ces feuilles circulaires,un peu épaisses sont des nombrils de vénus.Délicieuses crues avec du fromage blancV

    Sortie  Découverte des Plantes Sauvages Comestibles

    Sortie  Découverte des Plantes Sauvages Comestibles

    Ail triquètre .Feuilles composées de  trois côtés.

    Un gout subtil d'ail frais. Tout est comestible, les feuilles et le bulbe.

     

    Sortie  Découverte des Plantes Sauvages Comestibles

    Pervenche dont la fleur peut décorer joliment vos salades

     

     

     

    Sortie  Découverte des Plantes Sauvages Comestibles

    Jeunes crosses de fougères.

    A consommer cuites à la vapeur avec une noix de beurre.Sortie  Découverte des Plantes Sauvages Comestibles

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • La pluie n'a pas gâché le renDez-vous

    l'automne est arrivé à 16 h.30 avec la pluie, mais la journée fut belle, joyeuse, fructueuse, gaie , chantée et toutes et tous, petits et grands furent heureux.

    Voir la galerie photo

     

     

     

     

     

    OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO 

     

     Première Fête de la mer dans la baie de Pommelin.

    Fête de la mer dans la baie de Pommelin.

    Pas beaucoup de vent mais le souffle était là.

    En effet, la météo a été parfaite pour cette première rencontre sur l’estran.

    Soleil et calme sur l’eau. Le manque de vent a empêché plusieurs voiliers venant de loin de faire le trajet pour participer dans les temps de marée au rendez-vous nautique de Beg Melard.

    Mais les marins présents ont employé tout leur art pour profiter des risées et faire partager ce plaisir de la navigation silencieuse, en procédant à l’embarquement d’une trentaine d’invités sur leurs voiliers.Fête de la mer dans la baie de Pommelin.

    La Madeleine était là, bien sûr, les monotypes d’Erwann Kerleau et Guy Prigent, Klas Stellemann venu de Camarel, et les habitués de la baie sur leurs cotres et autres canots toilés.

    Le souffle, quant à lui, a été fourni largement par les musiciens et sonneurs sur la plage et même sur l’eau. Mais aussi par Jean-Paul Silvano, venant murmurer des poèmes à l’oreille des participants, à travers un tuyau…

    Ce qu'en pense Guy Prigent, référent de cette manifestation

    Notre petite fête de la mer à Lanmodez a été un succès ce 22 août. Une dizaine de bateaux (dont 7 "gréements traditionnels" sont venus pour embarquer les gens de Lanmodez (résident permanents ou temporaires, touristes et amis de notre association "Le Papillon de la Presqu'île"), dans une courte balade nautique en baie de Pomelin. Certains participants se sont même découverts une passion pour le kayak de mer. Une trentaine de personnes (familles, enfants, adultes) ont pu embarquer. Et une cinquantaine de personnes ont participé à cette petite, première mais combien conviviale manifestation qui sera certainement reconduite l'année prochaine… Plusieurs musiciens dont des sonneurs, accordéons, guitare, chants et harmonicas se sont joints aux festivités et ont même embarqués à bord du goémonier de l'Armor-Pleubian "La Madeleine" pour une aubade nautique. Et le tout dans la bonne humeur, l'apéritif partagé et le piquenique convivial. L'association remercie tous les bénévoles et les propriétaires de bateaux qui se sont joints à cette fête modeste et géniale…

     

    VOIR LA GALERIE PHOTOS 


    votre commentaire
  •  

    Nous étions encore Chrysalide

    C’est à Lanmodez qu’a commencé à se faire sentir, concrètement,  l’effet « Papillon ». Depuis plusieurs semaines un groupe d’habitants  souhaitaient apporter leur contribution au mieux vivre ensemble dans cette commune. 

    Ce qu’ils ont fait, dans un premier temps, en épaulant les membres du Comité des fêtes dans l’organisation des  festivités liées au Pardon de Saint Maodez.

    C’est sous un ciel chagrin,  balayé par un vent fort  que s’est déroulée la cérémonie religieuse. Ce jour-là, les fidèles oLe barbecue du midi, géré avec nos Amis des Tadornesnt pu célébrer ce saint patron de la meilleure manière qui soit : devant son  reliquaire transféré de Tréguier pour l’occasion.

     

    Les festivités proprement dites ont démarré par une dégustation,  sous abri, dans la salle Ti an Holl, de saucisses et merguez  grillées. La bonne humeur régna autour des barbecues et fourneaux. L’ambiance n’a pas faibli tout au long de l’après-midi autour des allées de boules et des jeux pour petits et grands. Preuve était ainsi faite qu’avec un zest de bonne volonté et quelques gouttes d’huile de coude on peut agir dans l’intérêt de tous.

     

    Le dimL'afficheanche 5 octobre 2014, 

    Le Papillon sort de sa chrysalide. 

    Plusieurs membres de ce collectif qui n’avait pas encore de nom se sont encore mobilisés pour donner à « L’automne au jardin »,  la première manifestation de ce nom organisée à Lanmodez,  tout le relief nécessaire. Au coude à coude avec les bénévoles du Comité des fêtes,  les organisateurs ont eu la satisfaction de voir que  la bourse des plantes correspondait  bien à une attente. La salle Ti-an-Holl a accueilli de nombreux passionnés, venus des quatre  coins de la Presqu’île. Tout avait été mis en œuvre pour que cette manifestation connaisse le succès. Dans une ambiance festive, les visiteurs ont pu découvrir une manifestation digne d’intérêt puisque « ayant du sens ». Dans un coin de la salle Ti-an-Holl, une bibliothèque, regroupant des ouvrages sur les jardins mis à leur disposition, leur permettait  de trouver sur place des réponses aux questions qu’ils se posaient sur  telle ou telle fleur, arbuste ou autre plante. Il y avait là matière à piocher des idées pour repenser le dessin de son jardin.

    l'automne au jardin

    Deux actions, toutes deux ayant Lanmodez pour théâtre. Mais pourquoi ne pas agir dans un cadre plus large, celui de la Presqu’île. Le jeudi 5 mars, une petite cinquantaine de personnes investissaient l’arrière salle du café épicerie La Cambuse de Kermouster. Toutes les communes de la Presqu’île se trouvaient de facto représentées. Sur la base des réflexions engagées depuis de longs mois par les amis de Lanmodez, ils décidaient ce jour là de jeter les bases d’une toute nouvelle association.

    Le Papillon de la Presqu’île venait de sortir de sa chrysalide.

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique